Chromebook

Google ChromeBook : Vos adresses email dans un seul endroit

Depuis l’acquisition du ChromeBook, j’ai cherché comment optimiser ma gestion des emails. Finalement la solution est simple : l’application Gmail hors connexion (un petit bijou) et l’ajout de mes comptes dans le client web de Gmail. Voici comment.

Ajouter tous les autres comptes email dans Gmail sur Chromebook

Il faut d’abord savoir que Gmail ne permet pas d’ajouter plus que cinq adresses (comptes). Il est important aussi de vous mentionner que les instructions que je vous donne ici feront en sorte d’envoyer et recevoir vos courriels dans et avec Gmail.

Rendez-vous directement dans Gmail. Choisissez d’ouvrir les préférences puis l’onglet «Comptes et importation». Rendez vous ensuite dans la section «Envoyer en tant que» et cliquez sur le lien «Ajouter une autre adresse de courriel que vous possédez».

Complétez les différentes étapes selon les coordonnées de votre fournisseur de courriel. Google enverra ensuite un courriel à cette adresse pour s’assurer que vous souhaitez bien utiliser Gmail pour envoyer des courriels.

Quand vous aurez cliqué sur le lien pour accepter cette action, vous pourrez utiliser Google pour l’envoi de emails. Pour récupérez des courriels de cette même adresse, configurez votre compte dans ce même onglet «Comptes et importations», dans la section «Consulter les messages des autres comptes (avec le protocole POP3)».

Vous devrez encore une fois renseigner les données du compte.

Il s’agit de répéter cette opération pour tous les comptes.

Choisissez les options qui vous sont utiles, par exemple, si vous souhaitez que seule une copie soit téléchargée alors que le message demeure sur le serveur, etc.

« Je ne vois pas mes autres comptes et mes messages emails d’autres comptes», ou encore « Je me suis envoyé un email et je ne le vois pas ! » Normal !

De Gmail à votre compte géré par lui, les courriels que vous envoyez à un de votre propre compte ne s’affichent pas dans la boite de réception. Ils sont tout simplement dans la section « Envoyés ».

 

Bidouilleux techno depuis l’âge où ses frères lui donnaient juste ce qu’il faut de chocs électriques avec des kits Radio-Shack trafiqués, il s’adonne à la programmation dès l’âge de 9 ans. Humaniste, bouddhiste et geek non pratiquant, religieux du logiciel libre et du télétravail, allergique aux paravents, il a le drôle d’idéal de faire tout ce qu’il peut gratuitement, ce qui occasionnera une certaine forme de pauvreté, mais pas du tout en curiosité. Sa phrase préférée : « Ça doit pouvoir se faire ! » On doit souvent lui indiquer où ne pas aller sur un serveur et lui rappeler ce qu’il fait de mieux, lire des magazines, des bouquins de philosophie, de géopolitique et de vieux classiques.

Laisser un commentaire