Anticafé Hochelaga-Maisonneuve : L’autre façon de voir le café !

anticafé Hochelaga-Maisonneuve

Je connaissais pas ce qu’était un anticafé. J’étais dans le secteur Hochelaga-Maisonneuve que je découvre avec pas mal de bonheur puis voilà que je vois sur l’affiche extérieure : café-thé-breuvage-wifi, 5$ pour une heure, 3$ l’heure suivante, 10$ la journée. C’est un coup entré dans cette bien belle boutique de brocante que j’ai mieux compris : vous payez à l’heure, et ça comprend vos breuvages, cookies, grignotines… voyez le genre !?

C’est une brocante où les mobiliers de cuisine en vente servent de table pour les clientes et clients qui équipés de portables, tablettes, viennent ici travailler, étudier, échanger, dans une ambiance franchement décontracte dont le service et la gentillesse sont assurée par une bien belle et avenante équipe.

Anticafé Hochelaga-Maisonneuve, même avec pitou !

On y vient d’un peu partout en ville, avec toutes sortes d’intentions : conférences, travail à distance, études, jeux de société ou rencontre sur le mou du sofa, on peut même y apporter pitou dans une pièce spécialement réservé à cet effet, dans le sous-sol de l’établissement, dont le confort est tout aussi intéressant.

Au premier plancher, plus de 20 places sont disponibles, avec tables et chaises aussi confortables qu’adaptées aux longues heures de boulot. Les employés-es vous offrent des thés, tisanes, cafés lattés, expressos, cappuccinos, chocolats chauds ou breuvages froids, et vous pouvez même vous « réchauffer » l’un des quelques plats dont dispose la maison, visiblement faits par un traiteur, si vous n’êtes pas comme certains étudiants-es qui y amènent les nouilles ramen.

L’anticafé Hochelaga-Maisonneuve semble réunir une clientèle composée de curieux tout autant que d’habitués, fidèle comme je suis à l’en devenir, qui y respecte la propreté des lieux autant que l’atmosphère. Dans ce genre de belle liberté que prône l’endroit, encore une fois il en est fait la preuve que moins de contraintes suggère encore plus de respect. Le pari est réussi, les initiés font en sorte qu’un passage ici vous est une expérience où vous vous sentez respecté par les employés et la clientèle, parce que tous ont un sentiment d’appartenance qui se confirme dès la première visite. Osez le détour !